Biographie

Il remporte la Médaille d’Or du Conservatoire de Strasbourg  en 1994 puis le Premier Prix du Conservatoire National Supérieur De  Musique De Paris en 1997 ainsi que le Diplôme de Formation Supérieure, « Mention Très Bien » dans la classe d’Ondes Martenot de Valérie Hartmann-Claverie. Il se perfectionne ensuite auprès de Jeanne Loriod.

 

En 1998, il est invité à jouer en tant que soliste et sous la direction de Pascal Rophé, à la tournée de concerts qu’organise le Conservatoire de Paris en Europe Centrale et joue la Turangalîla-Symphonie d’Olivier Messiaen à Bratislava, à l’Académie Franz Liszt de Budapest et au Concert Lisinski de Zagreb.

 

En 2000, il est invité par l’Orchestre National Philharmonique de Lituanie à Vilnius pour la Turangalîla-Symphonie sous la direction de Cyril Diederich. Il est invité par Jean-Louis Martenot lors des rencontres Martenot 2000 à l’Atrium Musical Magne à Paris. Il donne deux concerts de musique de chambre avec son duo l’Ensemble Fondation. La même année il enregistre le générique d’une soirée thématique pour Arte, sur « le stress ».

 

En 2002, il joue avec l’Orchestre National de Lorraine   « Le Cirque De Giuseppe Ou Standing Ovation » de Piotr Moss,  sous la direction de Joachim Jousse. Il rejouera cette même œuvre pour un enregistrement discographique avec l’Orchestre Philharmonique de Magdeburg en juin  2004.

 

Depuis 2003, il est l’ondiste attitré de la compagnie de théâtre « Fanny & Alexander » de Ravenne avec laquelle il s’est produit des dizaines de fois à Berlin, Anvers, Bruxelles, Rennes, Dro, Ravenne, Bologne, Modene, Turin, Prato, Scandicci, Santarcangelo, Rome , Naples, Jesi, Bolsano, Milan…  pour les spectacles Ardis I, Ardis II, Villa Venus, Adescamenti,  Rebus per Ada.

 

En mars 2004 il crée en tant que soliste avec Valérie Hartmann-claverie et le London Sinfonieta  une œuvre de Jonny Greenwood , (musicien du groupe Radiohead) :  « Smear ». L’œuvre est jouée lors du festival FuseLeeds à Leeds, ainsi qu’au Concertgebouw de Bruges. 

 

En 2005 Jonny  Grennwood  arrange une nouvelle version de « Smear » pour le festival Southbank de Londres. L’œuvre est jouée deux fois dans cette nouvelle version au Royal Festival Hall, enregistrée par la BBC3 et fait l’objet d’un enregistrement discographique sous le label « London Sinfonietta » (The Jerwood series N° 2). L’enregistrement figure parmi les Soundtracks du film « There will be blood » avec Daniel-Day Lewis dans le rôle principal.

Il est aussi invité cette même année à jouer dans l’oratorio « Jeanne d’Arc au bûcher » d’Arthur Honegger à l’Opera de Kassel dirigé par  Roberto Paternostro, puis avec l’Orchestre National de Strasbourg dirigé par  Fabrice Bollon, avec Romane Bohringer dans le rôle titre.

 

En 2006, 2007 avec le pianiste Italien Matteo Ramon Arevalos, il se produit en musique de chambre à Faenza,  Ancona,  Montefano, Ravenne, Cesena, Paris , Strasbourg….

 

En 2007, il donne  une douzaine de  représentations de « Jeanne d’Arc Au Bûcher » à l’opéra de Bâle, dirigé par  Cornelius Meister.

 

En 2008, il participe activement aux  commémorations du  centenaire d’Olivier Messiaen, en jouant l’Onde solo dans la Turangalîla-Symphonie à Bergen en Norvège dirigé par Juanjo Mena, à Brno en Répubique Tchèque dirigé par Caspar Richter pour le festival « Spielberk », à Aarhus au Dannemark dirigé par José de Eusebio, et à Budapest en Hongrie dirigé par Zoltan Racz, avec le UMZE Ensemble, Il joue l’une des trois Ondes pour les représentations de  l’opéra « Saint-François d’Assises »  au Nederlandse Opera d’Amsterdam  ainsi que pour les Proms de Londres au Royal Albert Hall dirigé par Ingo Metzmacher.

Il rejoue Saint-François d’Assise sous la direction de Myung-Whun Chung avec l’Orchestre de Radio France à Pleyel.

Il joue aussi les « Trois Petites Liturgies De La Présence divine »  à   Milan, Crémone, Turin avec l’Orchestre « I Pomeriggi Musicali » de Milan, dirigé par Antonello Manacorda.  De plus, il est invité à se produire au  concert d’ouverture d’une exposition d’instruments électroniques anciens  à la  « kulturfabrik » de Hainburg  en Autriche.

 Cette même année il joue le concerto pour Ondes Martenot et orchestre de André Jolivet avec L’Orchestre Symphonique de la Radio Polonaise à Varsovie et à Lodz sous la direction de son chef Lukasz Borowicz.

  

En 2010   il joue dans le sextuor d'Olivier Messiaen:  La Fête des Belles Eaux à Gênes et au festival international de musique de chambre de Kuhmo  en Finlande, Il est réinvité par l'orchestre  national de Lituanie à jouer la Turangalila Symphonie à Vilnius,  Il donne un concert de musique de chambre  avec la pianiste hongroise  Eva Polgar  à l'Ancienne Académie de Musique de Budapest,  Il est invité par l'orchestre de la BBC à jouer Smear de Jonny  Greenwood  au Queen Elisabeth Hall  avec Valérie Hartmann Claverie,

 

En 2011, il participe aux représentations  de Saint-François d'Assises d'Olivier Messiaen  à l'Arena de Madrid en coproduction avec le Teatro Real avec l'orchestre du SWR de Baden-Baden  Freiburg  sous la direction de Sylvain Cambreling.

 

En 2012, Il joue les Trois Petites Liturgies de la Présence Divine avec l'Orchestre Symphonique de Prague au Municipal Hall de Prague sous la direction de Zdenek Macal.

 

En 2013, Il donne son premier récital d'Ondes Martenot solo à l'église Saint Matthieu   

de Colmar et un concert de musique de chambre avec son pianiste Matteo Ramon Arevalos pour la sortie internationale du CD « Sérimpie » consacré à Milhaud, Jolivet, Part, Fukushima... au Temple Neuf à Strasbourg.

 

En 2014, il est invité par le Collegium Novum de Zurich pour jouer les « Pièces de chair II » de Sylvano Bussotti à Zurich et à Werdenberg ; Il est aussi invité par le festival L'Altro Suono de Bologne pour jouer dans le groupe « Saluti da Saturno » au sein de l'ensemble « Shaloma Locomotiva Orchestra » à coté de Paolo Frésu.

 

             

 

 

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now